Quel surpoids acceptez-vous en hiver? , nouveautés vélo health_form 🛡️ Achat en ligne


Publié le 22/11/2019 07:00

Entraîneur professionnel coaching4you, Nicolas Augugliaro offre quelques conseils sur la surcharge pondérale en hiver, combien de kilos pouvez-vous prendre? de quelle manière?

À une époque où beaucoup d’entre eux sont encore coupés alors que d’autres sont en phase de relèvement, il faut procéder aux premières évaluations d’une phase de relance de la plus haute importance.

Combien de kilos ai-je pris? Trop ? Prochainement? Voyez un pas du tout … Beaucoup s'interrogent sur le surpoids qui peut être accordé pendant la pause. Lorsque je rentre dans la zone rouge et que je ne suis peut-être pas en mesure de retourner à mon short lors de la reprise.

C’est le sujet dont Nicolas Augugliaro, coach professionnel certifié à coaching4you et spécialisé dans le suivi de la nutrition, nous parlera dans cet article. Avant d'entrer dans le vif du sujet, un petit rappel s'impose. Comme expliqué dans l'article sur la perte de graisse: https://www.velo101.com/magazine/article/perte-de-poids,-maigreur-et-performance–21471

Pour perdre du poids, stabiliser son poids ou grandir, le mécanisme est régi par le total des calories journalières. Nous parlons ici de surpoids, donc pour grossir et prendre du poids, il faut être très calorique, ce qui signifie que nous consommons plus de calories que nous n'en brûlons. Autrement dit, notre apport calorique est supérieur aux besoins de notre corps. À ce stade, nous commençons à prendre du poids. Cet excès calorique peut être transformé en graisse et / ou en muscle (si nous nous entraînons correctement).

Balance calorique | © Coaching4you

Maintenant que nous comprenons le mécanisme, examinons l’importance de prendre du poids au cours de cette période. Chaque personne, chaque métabolisme répondra différemment à un changement de saison ainsi qu’à une diminution, voire une réduction totale de l’activité. Cela dépendra de chaque personne, puisque tous les individus sont différents. Une chose est certaine, nous ne pouvons pas être sous contrôle permanent.

La saison est longue car les sacrifices de notre pratique sont excellents … Eh bien, c’est ce que nous croyons …. Nous devons évidemment faire attention à ne pas mettre dans notre assiette tous les jours au risque de consommer des aliments inadéquats (restauration rapide). , repas préparés …) qui auront un impact significatif sur notre performance mais une interdiction totale ne sera guère meilleure et l’impact psychologique aura un impact sur notre performance. Donc, j’ai l'habitude de dire que "c'est la dose qui fait le poison" et même en compétition, il est possible d'autoriser certaines différences, comme nous en avions déjà discuté dans un article précédent:

Bien sûr, il est plus facile de savoir quand faire une différence, quand on est suivi par une personne dont le travail est et qui mettra tout en place pour que, suivre un plan alimentaire tout au long de l'année couvre l'intégralité des besoins quotidiens de l'individu sans l'effet frustrant de se priver ou d'interdire certains aliments. Pour d'autres, qui sont malheureusement limités par le niveau de connaissances et par de nombreuses croyances populaires, affaiblissent leur corps afin de pouvoir terminer la saison avec un énorme manque de micronutriments (vitamines et minéraux) pouvant laisser supposer des lacunes et bien sûr le besoin de laisser aller complètement pendant la période de récupération, ce qui rend la tâche "nourriture" beaucoup plus difficile.

La reprise du poids va évidemment augmenter les stocks mais aussi la graisse corporelle permettant au corps, de toute façon plus conservateur à ce moment-là, de faire baisser les températures ainsi que la lutte contre les virus de l'hiver.

Donc, pour répondre à cette première question, il sera important de prendre du poids bien sûr et cela tant pour le corps que pour la tête.

Balance | © Coaching4you

À partir de cette observation, nous pouvons nous demander combien de kilos devrions-nous prendre?

Il est très difficile de déterminer un nombre. Comme indiqué ci-dessus, cela dépendra de chaque individu et une analyse fine avec une évaluation de fin de saison doit être effectuée pour déterminer avec précision le niveau de poids à considérer.

Greipel Sprinteur | © P.Dejong

Déterminer un nombre ou un pourcentage reviendrait à dire que toutes les personnes sont identiques. Est-ce vraiment le cas? Non, bien sûr, vous le saviez déjà suffisamment.

La réponse dépendra donc d'une multitude de critères tels que la saison passée, quel poids et surtout quel pourcentage de graisse est la personne, quel est mon profil, quel est mon poids, mon âge, mon métier et surtout comment me suis nourri tout au long de la saison. C'est un moment très intéressant pour faire un test sanguin afin de localiser les niveaux afin de s'adapter encore plus au repos et à la nutrition pour une récupération optimisée. Encore une fois, ceci est personnalisé et toute personne dont l'entraîneur sait que son athlète a suivi tout au long de l'année peut déterminer un nombre.

Il est clair que l’impact de la prise de poids ne sera pas le même entre un grimpeur de 55 kg et un sprinter de 88 kg si nous disons que le gain de poids pourrait être de 5 kg. En effet, cela représenterait pour le grimpeur une hausse de près de 10% contre 5% pour le sprinter.

Barguil Grimpeur | © Lionel Bonaventure

Enfin, comment prendre du poids?

Une fois le nombre déterminé, 2 options vous seront proposées.

  • Mangez et surveillez la balance jusqu'à ce que vous atteigniez le poids souhaité.

Pas de problème pour cela avec la diminution de l'activité physique, alors la privation toute l'année pour certains … Les valves seront complètement ouvertes et le poids augmentera rapidement. Est-ce la bonne solution? Pas si sûr… Le problème dans ce cas est que le poids va augmenter si vite qu'en règle générale c'est la graisse qui sera prise. Les carences présentes avant la coupe le seront toujours, puisqu’un type d’aliment très pauvre en micronutriments et trop riche en graisse aura du mal à alléger son poids.

  • La deuxième option, que je recommande, sera de profiter de ce moment dans lequel nous sommes les plus secs de l’année et où nos marqueurs de santé devraient être optimaux et notre terrain hormonal propice à une bonne absorption et à une bonne assimilation des nutriments être au top pour construire des muscles de qualité.

Parce que si tout l'art de perdre du poids est de perdre de la graisse en limitant la perte de muscle, tout l'art de prendre du poids sera de prendre un maximum de muscle et un minimum de graisse. Et pour limiter la consommation de graisse, il faudra que le surplus de calories soit très limité, l’objectif étant de synthétiser plus de protéines.

Vous aurez besoin d'une surveillance attentive qui peut être complétée avec un peu de force pour augmenter la force et gagner un maximum de masse musculaire.

Chacun évoluera différemment au cours des semaines, l'augmentation de poids ne doit pas être trop rapide. Cela vous permettra une récupération avec certainement une diminution de la capacité d'endurance due à la coupure, mais avec des gains musculaires qui empêchent la fonte de diminuer d'activité, vous éviterez des blessures ou maux liés à la récupération. Augmenter votre activité chassera naturellement les premiers kilos. Pour les plus récalcitrants, pas d'inquiétude, ils vont tout au long de la préparation voir l'arrivée de la première manche.

En conclusion, il semble important de reprendre du poids pendant la pause et en prévision de l'hiver. Cela vous permettra de refaire les niveaux, pour vous protéger de la chute des températures. L'idée n'est pas de faire de votre pause une orgie alimentaire. Profitez bien sûr de cette période pour faire plus de différence que d’habituer, mais surtout pour profiter de ce moment favorable avec le surplus calorique pour construire du muscle et développer de la force en prévision de la prochaine saison. Le résultat sera de faciliter votre rétablissement et de vous faire progresser. Chaque individu selon ses antécédents ira à la vitesse que son corps aura décidé mais surtout ne pas aller trop vite sous peine d'engraisser la machine.

Les kilos vont redémarrer peu après la reprise et l'augmentation du niveau d'activité.

Et surtout, n'hésitez pas à le suivre, cela évitera les erreurs, les difficultés et le temps perdu. Bien que la nourriture puisse être un élément vital de la récupération et de la performance, elle peut également complètement arrêter le processus.

Nicolas Augugliaro

www.coaching4you.fr

Dr. Miami führt eine Penisvergrößerungsoperation an Snapchat durch und erhält das Konto gelöscht
Gesundheit: So finden Sie zuverlässige medizinische Informationen im Internet -
Gamer sind großartig im Sex (die Wissenschaft sagt es)
Alli & Xenical DE - Der Berater
Combien de muscle pouvez-vous gagner en une année, naturellement? ☑️ Avis consommateur
Globale Markttypen für verschreibungspflichtige Medikamente gegen Fettleibigkeit steigern das CAGR-W...
Dove acquistare Phenq - PhenqReviews.org ☑️ Commenti
Quelles sont les causes et les traitements possibles? ⇒ Avis consommateur
Estudio de mercado de medicamentos recetados contra la obesidad por tamaño, por tipo, por aplicación...
Pourquoi ne puis-je pas perdre du poids?! 8 RAISONS POSSIBLES ☑️ Avis
Ingrandimento naturale del pene | La Bibbia del PE 💚 Recensioni
Le 7 migliori polveri proteiche per la perdita di peso : Acquisto
11 idées de recettes pour le petit déjeuner Keto - rapides et faciles ▷ Achat
Die neuesten Weight Loss Pills, die funktionieren - und diejenigen, die dies nicht tun
Sollten wir an der Spitze der Staaten eine Altersgrenze festlegen?
I 5 migliori potenziatori di testosterone: le migliori recensioni per il 2019 ✔️ Opinioni
Marina Times - Evita le festività 15 ➔ Costo
Régime de perte de poids: Les 5 meilleurs suppléments de Keto pour brûler la graisse du ventre et ré...
Comment récupérer de la dysfonction érectile induite par le porno - ➔ Acheter
Aperçu du marché de la gestion de l'obésité par informations sur la chaîne de l'industrie, m...